Actualités

Le millésime 2007

Ce millésime est actuellement commercialisé. Prix sur demande.

Les vins rouges 2007 sont gourmands, veloutés et charnus, tout en fruité et en finesse, avec des tanins soyeux d'une grande élégance. De vrais vins de plaisir !

Quant aux vins blancs , ils sont particulièrement bien structurés et équilibrés, avec des qualités aromatiques exceptionnelles. Une grande année pour les chardonnays !

2007, le millésime du risque !

Souvenez-vous : l'été 2007   a été particulièrement froid et pluvieux. Un vrai « temps de chien » qui risquait de compromettre le millésime, de donner des vins fragiles et malingres. Il fallait « faire avec », mais pour autant   ne pas attendre, ne pas subir en pensant que l'oenologie viendrait compenser cette météo déplorable : il fallait prendre les choses en main, gérer ces conditions climatiques difficiles en « accompagnant » la vigne: pas en l'agressant avec des produits phytosanitaires agressifs que nous bannissons de notre exploitation, mais plutôt en lui donnant tous les atouts pour donner le meilleur d'elle-même dans cette situation peu favorable. Pour cela, il fallait faire des choix, et prendre des risques en restant fidèles à nos principes de renoncer à toute forme de lutte chimique. C'est ce que nous avons fait sans hésitation, car c'était le prix à payer pour la qualité. Pascal Marchand et toute son équipe n'ont pas ménagé leurs   efforts et ont fait preuve de la plus grande vigilance dans le vignoble : beaucoup de travail à la main pour ne pas tasser avec des tracteurs les sols détrempés par la pluie, labour au cheval dans certaines parcelles, précision dans le suivi des maladies, effeuillages, tri drastique des raisins.... Sans compter que l'apport de la biodynamie (dont Pascal est un des pionniers en Bourgogne) a su renforcer nos vignes (pulvérisation de silice «dynamisée» pour capter la lumière), des vignes qui étaient également plus résistantes en raison de leur âge vénérable (grâce à leurs racines plus profondes que de jeunes vignes). Après tous ces efforts, les raisins récoltés furent beaux d'autant que   nous avions pris le risque de faire des vendanges tardives, à un rythme lent et réfléchi en fonction de la maturité des parcelles et du calendrier lunaire. Enfin, à la cuverie, après   un tri sévère,   un travail minutieux mais tout en douceur a permis aux vins de livrer le meilleur de leur potentiel et toutes les richesses de leur personnalité.  

Aujourd'hui, nous savons que nous avons eu raison d'être exigeants, car la qualité est là, et tant pis si cela a dû se faire au détriment de la quantité et de la productivité. Nous préférons vous proposer aujourd'hui des vins dont nous sommes fiers, des vins solides et   en même temps très fins, qui évolueront très bien.

Retour à la liste des actualités