Actualités

Vendanges 2010

C’est sous le soleil que les vendanges ont débuté le 21 septembre dernier. Et – honneur à la dernière vigne acquise par le Domaine ! – les Chassagne-Montrachet 1er cru Abbaye de Morgeot ont été les premiers sillonnés par la troupe de vendangeurs, sécateur en main et sourire aux lèvres. De nombreux étudiants cette année avaient répondu à l’appel, très motivés par des vendanges « à l’ancienne » ; avec le gîte et le couvert assurés, ils étaient venus de loin pour y participer et ont constitué un groupe de vendangeurs soudé dans une ambiance très conviviale. Plusieurs nationalités étaient représentées (néo-zélandaise, bulgare, argentine, canadienne), en particulier en cuverie car nombreux sont aussi les professionnels souhaitant se former aux vinifications sous la conduite de Pascal Marchand.

Les vendanges ont été rapidement menées, sur 6 jours, les maturités des raisins étant assez homogènes tout le long de la Côte viticole (les dates des vendanges ont d’ailleurs rarement étaient autant simultanées du nord au sud de la Bourgogne, depuis le Chablisien jusqu’au Mâconnais).

Ce millésime 2010 est marqué par de faibles rendements, essentiellement dus à la météo : des gelées en décembre (les températures sont descendues jusqu’à moins 19°C) ont tué des ceps ; puis, au printemps, le mauvais temps au moment de la fleur a provoqué de la coulure et du millerandage (de nombreuses grumes n’ont pas grossi); enfin, le vent du nord soutenu, dans les 2 à 3 semaines précédant les vendanges, a stoppé les éventuels foyers de pourriture dus à l’humidité mais aussi séché les raisins (moins d’eau dans les baies donc un plus petit volume). Des conditions climatiques délicates qui ont limité les quantités mais ont eu l’avantage de concentrer les raisins !

En cuverie, Pascal Marchand a adapté ses vinifications au millésime. Pour les vins rouges, il a choisi de garder moins de vendanges en grappes entières (10 à 15% en moyenne contre 20 à 25% l’an dernier) ; les extractions ont été moins poussées, les macérations un peu moins longues (3 semaines contre 4 en 2009) et les pressurages très doux. Le millésime 2010 livrera ainsi des vins rouges délicats, très aromatiques.

Quant aux vins blancs, les raisins ont été moins foulés et les débourbages plus poussés pour que les fermentations se déroulent avec moins de lies. 2010 devrait être une très bonne année de blancs, des vins très droits, bien équilibrés.

Une nouvelle appellation !

Une nouvelle appellation prestigieuse vient enrichir la palette des vins proposés par le Domaine Jean Féry et Fils  : un Chassagne-Montrachet 1 er Cru « Abbaye de Morgeot ».
Ce 1 er cru se situe au sud de Chassagne-montrachet, un des 5 villages constituant la prestigieuse « Côte des blancs » de la Côte de Beaune. Orienté Est-Sud-est, « l'Abbaye de Morgeot » est considéré comme un des meilleurs terroirs de Chassagne-Montrachet. Son sol profond, composé d'argiles et de calcaires, est planté en totalité de chardonnay. Les vignes entourent un ancien cellier maintenant en ruines ayant appartenu aux moines cisterciens de l'Abbaye de Morgeot.

Premières vendanges de l'Abbaye de Morgeot pour le Domaine Féry en 2010 !

Retour à la liste des actualités